L'histoire

Pella, un pays de tradition

Pella, terre des vignes, Pella, mère des vins. Dionysos, le dieu du vin couronné de feuilles de vigne sur les célèbres mosaïques de Pella, semble avoir trouvé ici une terre d'abondance, une terre bénie. Pella fut un grand vignoble de longue tradition. C'est ici qu'Euripide, le grand poète, s'est inspiré et a présenté sa dernière œuvre «les Bacchantes».

L'église de Sainte Marie à Giannitsa a été bâtie vers 1861 avec du vin car le chef turc de la ville avait privé d'eau les habitants chrétiens pendant sa construction. C'est ici que les Français, qui avaient pendant la première guerre mondiale installé leur campement militaire au bord du fleuve Gallikos «français», vinrent chercher et trouvèrent du bon vin. Cependant, à cause d'une part des maladies de la vigne (phylloxéra) et d'autre part de l'assèchement du lac proche, les habitants finirent par se consacrer à d'autres cultures. Dans cette région, le savoir et l'amour de la vigne ne pouvaient néanmoins tomber dans l'oubli.

Ainsi en 1985, Thomas Ligas, qui a fait ses études d'œnologie en France, entame une étude des écosystèmes de la région dans le but d'appliquer les connaissances techniques acquises en réalisant des essais aussi bien dans la culture des vignes qu'en vinification dans le but de faire ressortir les particularités du terroir.